AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Confusion dans la Raison!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sarevok Eirswatsein
☼ Philosophe du Chaos! ☼
☼  Philosophe du Chaos! ☼
avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 26
Localisation : En pleine réflexion Oo

Feuille de personnage
Âge: 16 ans
Amis/Ennemis/Amour:
Double compte: Aucun...

MessageSujet: Confusion dans la Raison!   Mar 9 Avr - 14:34

Le sommeil, vague est le sommeil. Pourquoi dormir c'est une perte de temps!

Le Sujet 00XP3 était dans son kot à tourner de long en large, faisant les cent pas. Il faisait encore nuit et il était là réveiller. Insomnie? Réflexion? Entre autres choses, mais en réalité il ne pouvait dormir, trop de résidu de drogue, de sérum, il ne dormait que très peu sur une semaine complète, son Kot lui servait surtout de zone pour préparer des complots, des actes de dissidence, de violence, de manipulation. Le cruauté, le chaos, la destruction, il était le Projet "Destructeur" un être crée pour supprimer la vie d'autrui ou au moins briser les vies des autres. Le sang, le sang, toujours le sang, cette substance était merveilleuse, la chaire d'un goût exquis.
Il avait été placer seul dans ce Kot, une expérience trop dangereuse pour côtoyer d'autres être vivant. Une fois on lui avait imposé des compagnons de chambré... Il en avait fait son repas durant une semaine. Sombre, obscure et du sang sécher, tel était la décoration du Kot. Sans amis, enfin pas exactement il avait deux amis d'avant ses expérience qui continuer à le fréquenter, en-dehors il n'avait personne! Quel était donc le but même de la Mort, n'était-ce donc pas de démontrer la faiblesse du vivant? Cette idée fit sourire Sarevok.


* Alors mon gars, tu à décider de réfléchir à ta semaine ou pas? * demanda Yuss.

" Non pour l'heure je veut de la chaire bine fraîche et sentir le flux sanguin se vider dans ma bouche! "

Du bruit, devant la porte, qui ose pendant la nuit? Il remarqua d'un coup que le soleil avait eu le temps de se levé. Pourquoi la lumière seule les ténèbres devrait régné sur ce monde hideux. Sarevok s'approcha furtivement de sa porte et plaqua délicatement son oreille contre celle-ci. Le bruit s'approcha, encore et toujours plus. Quand il constata le son juste derrière la porte il ouvrit sa porte vivement et s'exclama fortement.

"Tu veux quoi pauvre être inférieur, j'ai pas pris mon petit dej' tu veux me servir de repas matinale?"

* Ouai bouffe là! Attend, elle est mignonne! Non amuse toi avec d'abord avant de la cuire au four! *

Alors qu'il regarder Yuss, son ombre, pendant qu'il lui parlait. Il se positionna face à la fille, bien plus petite que lui. Ses pupilles jaunes ne lâchant plus la jeune fille face à lui, il était en boxeur et l'on pouvait clairement constater l'anomalie qu'il avait. Il était en noir et blanc.

"ALLEZ RÉPOND OU JE T'EN COLLE UNE!" criait-il prit d'énervement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-yonagi.forumactif.com/t487-sarevok-perversion-philosophique#6029 http://pensionnat-yonagi.forumactif.com/t485-sarevok
Rosaline Nelson
♦So good, so powerful♦
♔ ♦So good, so powerful♦
avatar

Messages : 672
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 21
Localisation : Par là ! Ou par ici... °U°

Feuille de personnage
Âge: 17 ans.
Amis/Ennemis/Amour:
Double compte: Nein !

MessageSujet: Re: Confusion dans la Raison!   Mar 9 Avr - 15:31

" Soirée dancente, se soir, 19h a la braserie. Vené nombreu, tous tipe d'alcool proposer et aucunne limite d'age. " ... Hmpf...

Impossible de ne pas se sentir consterné quand le devoir nous ordonne à distribuer des tracts écrits par des loutres. Sérieux, Rosaline ne savait même pas que c'était possible d'écrire aussi mal sur un papier officiel, enfin.. "officiel", vite dit hin-hin. Mais bon, on la paye pour ça alors elle n'allait pas rechigner. La jeune fille palpa son sac en bandoulière pour évaluer la quantité de pub qui lui restait à distribuer et émit un long soupire de soulagement. Elle était enfin au bout de la distribution, il ne restait plus que cette allée-ci et elle pourra enfin prendre une petite pause. Sa venue étant plutôt fréquente par-ici (faut croire que ce couloir attire les lettres) nombreuses étaient les portes marquées d'un : PAS DE PUB. Ou encore de : Factrice de mes deux, tu postes encore ici et jte défonce ! Mais comme on le dit si bien "Pavu, papris" et tant qu'on ne peut mettre un visage sur celle qui passe son temps à spammer les boîtes des résidents d'ici, on ne peut rien lui faire huhuhu. Pour ça, elle ne regrette pas de devoir se lever à 4h du matin tous les jours rien que pour ça. Peut-être qu'un jour, elle deviendra célèbre et son nom filera dans tout le pensionnat ! Oh, mais suis-je bête, Rosa EST déjà célèbre vu que c'est la déléguée des Genesis, hihihi.

Bon, plus sérieusement, une fois enfin arrivée au bout du couloir, l'avant-dernier tract en main, Rosaline se trouva enfin face à l'une de ces portes qu'elle redoutait quand même un peu. Lorsqu'ils s'ennuient, les Genesis de sa classe aiment beaucoup faire des classements plus inutiles les uns que les autres, et parmi ceux-ci, il y avait le classement "les 20 kots à éviter à tout prix". Elle avait toujours remarqué qu'il y avait une odeur étrange et perfide lorsqu'elle passait devant... Comme une odeur de sang ou je n'sais quoi, mais malheureusement, Rosaline était payée pour appliquer les ordres à la lettre, alors odeur douteuse ou non, on poste et on se tait.

Jusqu'ici, elle s'était toujours débrouillée à merveilles et personne ne l'avait encore chopée, surtout parce qu'elle prenait tout de même quelques précautions. Hoodie large avec capuche couvrant son front jusqu'aux sourcils, cheveux pas coiffés qui recouvrent la face et une écharpe jusqu'au nez. Avec ça, personne n'a encore réussi à la reconnaître ahaha ! Quelle génie cette Rosa quand elle veut !

Tract en main, deux pas seulement la séparaient désormais de la porte, et à l'instant où elle s'approcha pour fourrer la pub à travers la fente de la boîte aux lettres, la porte s'ouvrit assez violemment et un type ressemblant comme deux gouttes à l'un de ces personnages en noir et blanc du film Sin City apparu dans l'encadrement. Sur le moment, Rosaline resta émerveillée en se disant que ce type devait être une célébrité incontestable qui allait lui offrir un autographe pour la récompenser de son boulot ardu qu'elle effectue tous les jours fièrement et courageusement ! Ou mieux, un Gestalt qui vient lui faire honneur de sa présence ? Mais lorsque le consterné ouvrit la bouche, toutes ses illusions retombèrent platement, telle une averse de cailloux.

« Tu veux quoi pauvre être inférieur, j'ai pas pris mon petit dej' tu veux me servir de repas matinale ? »

...
Telle une averse de plomb plutôt. Attends, non mais le mec il a crû ou quoi ? "Pauvre être inférieur" ?! Se répéta Rosa dans sa tête en l'imitant d'une voix de gamine. Non mais sait-il seulement à qui il s'adresse là ?

Elle redressa la tête, le buste et les épaules pour prendre son statut de déléguée respectée et respectable et ouvrit la bouche, s'apprêtant à sortir une phrase telle que "NELSON Rosaline, pour vous servir, je suis en charge de la distribution du courrier et c'est grâce à MOI que tu reçois ces satanées lettres sans avoir à lever ton cul le matin !" Mais elle remballa vite sa fierté lorsque l'inconnu reprit en vitesse.

« ALLEZ RÉPONDS OU JE T'EN COLLE UNE ! »

Rosaline sursauta vivement, ne s'attendant pas à ce qu'on lui parle sur un ton pareil. A) Se faire oublier et passer son chemin, B) Sortir son plus beau sourire ou C) Lui faire ravaler tous ses cheveux un par un pour lui faire comprendre qu'il s'adresse à la mauvaise personne.

A ?... Ce serait l'option la plus sage... Beaucoup trop d'ailleurs pour notre chère Rosa dont l'hyperactivité l'empêche de réfléchir sagement rappelons-le. B ? C ?

« Article n°325 du règlement intérieur : Nous rappelons qu'user de violence, que ce soit verbale ou physique, sur autrui est passible d'amande ou d'emprisonnement. »

Après avoir dit cette phrase digne d'un de ces majestueux répondeurs automatique qu'on flanquerait bien par la fenêtre, Rosa se pencha un peu pour pouvoir voir la liste accrochée sur la porte et n'eu pas de mal à repérer son nom vu qu'il n'y en avait qu'un. Aussitôt, elle sortit un petit calepin de sa poche et dévissa le bic vendu avec.

« Mon cher Saverok Erwatsin... » Dit-elle en ayant laissé tomber la prononciation correcte avant même d'avoir essayé.

Elle gribouilla encore deux-trois trucs vite fait sur le carnet avant de le ranger dans son sac.

« Je laisse passer pour cette fois, mais la prochaine fois que je te vois bafouer les règles, je ne te louperais pas, c'est clair ? »

Elle allait tourner les talons, fière d'elle, mais voulut encore un peu se la péter en faisant mine de se rappeler de quelque chose.

« Oh ! Et au fait... NELSON Rosaline ! Pour vous servir. »

Paf ! Dantédendabord !

Il était impossible, je le dis, im-pos-sible de ne pas connaître un nom pareil, déjà, parce que c'était le sien, ensuite, parce que les noms des délégués sont toujours inscrits un peu partout dans le pensionnat. Son nom était aussi connu que celui des deux autres délégués Pipander et Kakarlett. Autrement dit, le fait de lui rappeler qu'il avait en face de lui l'une des cheffes qui gouvernait une partie de cette petite population nommée Genesis devrait lui avoir rafraîchit les idées au clair. Et si par le plus grand des malheur ce nom ne lui disait rien, Rosa se ferait un immense plaisir de le lui rappeler.

On n'oublie pas Rosaline, c'est THE règle du pensionnat.

Un sourire radieux de winner sur les lèvres, Rosa replia le tract et le faufila d'un geste expert dans la boîte aux lettres.

 

 

 


Lysander t'es un génie *w*



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-yonagi.forumactif.com/t137-meh-pohtes http://pensionnat-yonagi.forumactif.com/t465-rsal-nlso
Sarevok Eirswatsein
☼ Philosophe du Chaos! ☼
☼  Philosophe du Chaos! ☼
avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 26
Localisation : En pleine réflexion Oo

Feuille de personnage
Âge: 16 ans
Amis/Ennemis/Amour:
Double compte: Aucun...

MessageSujet: Re: Confusion dans la Raison!   Mar 9 Avr - 19:00

« Article n°325 du règlement intérieur : Nous rappelons qu'user de violence, que ce soit verbale ou physique, sur autrui est passible d'amande ou d'emprisonnement. »

Sarevok eu un grand regard ébahit... De la surprise? Assurément. Il ne s'attendait pas à une réponse si vide de sens à ses yeux. Il éclata de rire dans un rire sadique avec une tonalité bizarre comme si deux être différent riait depuis une seule bouche! Il se calma un peu, un mauvais sourire au coin des lèvres et fixa avec attention la fille avec un regard pervers. Non pas pervers, un regard d'affamé. Il la voyait déjà cuite avec du riz pour accompagné le tout.
Elle se pencha pour une raison quelconque, ensuite de quoi elle sortait un calepin afin d'y noter surement ce "mauvais comportement" quel initiative effrayante.


« Mon cher Saverok Erwatsin... »

Sarevok fixa son ombre au moment où elle se mit à écrire.

* Oh! T'as vue elle écorche volontairement ton noble nom de famille! Casse la en deux! Démembre cet être inutile. Elle ne mérite même pas l'honneur que tu manges ne serais-ce qu'un doigt d'elle. *

Le yeux de Sarevok eurent alors un regard des plus assassin. Ses mains formèrent alors des poings ferme. Pour qui elle se prenait pour ainsi écorcher un nom?

« Je laisse passer pour cette fois, mais la prochaine fois que je te vois bafouer les règles, je ne te louperais pas, c'est clair ? »

Sarevok continuer à fixer Yuss, son ombre. Il avait tout ses muscles contracté. Du fait qu'il avait crier en ouvrant la porte, d'autres élèves ouvrirent leur porte pour assister à la scène. Certain pensée la fille folle de provoquer le type louche en noir et blanc. Mais Sarevok ne fit que s'énerver d'avantage, ses yeux exprimant une haine profonde, une colère viscérale.

« Oh ! Et au fait... NELSON Rosaline ! Pour vous servir. »

Des petits son d'étonnement parcoururent alors le couloir.
De quoi c'était qui elle? Ah! Oui la déléguée des cobayes en puissance. Sarevok eu un grand sourire de psychopathe satisfait. Elle n'était qu'une pauvre humaine. Posant à nouveau son regard sur son ombre.


* Tu te rend compte de l'affront? C'est une humaine! Tu es le Dieu du Chaos! *

Yuss avait raison... Joyeusement la fille entra son prospectus dans la boîte à lettre et a peine elle eu dégager sa main que Sarevok défonça la boîte d'un grand coup de poing.

"Et alors? Tu es fière? Pauvre petite chose! Délégué ou non tu n'est que la représentante des cobaye, profite tant que tu le peux, les chercheurs m'on clairement interdit d'abîmer les cobayes, mais quand ils en auront finit avec toi je me ferais une joie te te marteler le corps de coups afin de te transformer en une plaie béante se vidant de son sang! Et je boirais joyeusement ton sang! Quand à tes règles tu peux te les mettre où je penses! JE suis le sujet 00XP3 Projet Destructeur! On m'as fait pour détruire ce qui inclus la vie. Toi tu es de la chaire fraîche, on en trouve partout moi je suis rectifiable! Délégué pfff... De la viande déambulant et se cachant derrière des règlements! Réveille toi ici la loi ce sont les expériment ou les gelstat pas les genesis!"

Il avait eu du mal mais il sorti sa main de la boîte à lettre et attrapa la fille par le cole de sa main gauche, lui retirant sa capuche de la droite et la souleva au-dessus du sol pour que le visage de celle-ci soit au niveau de celui de Sarevok. Il plongea son regard dans celui de la fille.

"Tu étais si fière, le seras-tu toujours autant désormais? Je devrais peut-être te présenter à tout ceux qui reçoivent tes tracts pourries et qui aimerait bien te dire deux mots histoire de ne pas être le seul à m'amuser."

Il la leva encore un peu plus haut, il n'avait qu'une envie c'était lui enfourné la tête dans le mur et ça pouvait clairement se lire dans ses yeux totalement noir dont seul l'iris était jaunes. Alors qu'il imaginer comment lui dévissé la tête il ramena son regard sur Yuss, son ombre.

*Vas-y explose là en plein de petit morceau bien savoureux!*

Il eu un accès de colère, lâcha brusquement Rosaline et flanqua un grand coup de pied au sol, sur son ombre. Son pieds c'était enfonçait dans le sol.

" LA FERME TOI! " hurlât-il à son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-yonagi.forumactif.com/t487-sarevok-perversion-philosophique#6029 http://pensionnat-yonagi.forumactif.com/t485-sarevok
Rosaline Nelson
♦So good, so powerful♦
♔ ♦So good, so powerful♦
avatar

Messages : 672
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 21
Localisation : Par là ! Ou par ici... °U°

Feuille de personnage
Âge: 17 ans.
Amis/Ennemis/Amour:
Double compte: Nein !

MessageSujet: Re: Confusion dans la Raison!   Mar 9 Avr - 20:45

A peine le tract s'était-il glissé dans la fente qu'un poing vint éclater le boîtier en mille morceaux. Rosaline sursauté à nouveau par cet excès de bruit soudain, elle qui était habituée à la douceur des Génésis. S'ensuivit un long discours peu plaisant et surtout, surtout très irrespectueux envers Rosaline. Nan mais c'est Rosaline ! Ro-sa-line ! Il est bigleux ou c'est quoi le soucis ? Il la sous-estime le petit ! Pendant qu'il parlait elle roulait les yeux et n'attendait qu'une seule chose, qu'il ait finit pour qu'elle puisse en placer une. Il oubliait quelque chose le coco, pas de Génésis -> Pas de Gestalt ni d'Experiment. C'en était un lui aussi, en méprisant les Génésis, il se méprisait aussi d'une certaine façon. Elle s'apprêtait à lui dire combien c'était pathétique de rabaisser les gens seulement parce que môssieur s'était fait quelques greffes monochromes mais à peine avait-il finit de parler qu'elle sentit son col se soulever et ses pieds se détacher du sol. Là, il allait trop loin, personne, PERSONNE n'avait oser la malmener ainsi ! Il verra ce qu'il verra, on ne s'en sort pas aussi facilement lorsqu'on persécute une Rosaline, oh ça il peut en être sûr.

« Je devrais peut-être te présenter à tout ceux qui reçoivent tes tracts pourries et qui aimerait bien te dire deux mots histoire de ne pas être le seul à m'amuser. »

La mâchoire de la petite claqua d'un coup sec et ses pensées se figèrent l'espace de quelques secondes. Il était sérieux ? Il allait pas faire ça quand même ? Elle déglutit difficilement sa salive et n'osa plus rien dire de peur d'attiser le braise qui brûlait en lui. Ses yeux jaunes lui parurent soudainement effrayants. Elle n'avait pas tiqué en voyant la couleur de ses pupilles étant donné que les siennes étaient elles-mêmes bicolores et, à force de côtoyer les freaks de ce pensionnat, elle s'y était habituée, mais maintenant qu'elle pouvait les voir de plus près, ça ses yeux lui flanquait la chair de poule.

Elle éprouva un énorme soulagement lorsqu'elle sentit enfin son col se libérer. Ne s'attendant pas à ce qu'il lâche prise aussi vite elle tituba quelques pas en arrière, manquant de tomber. L'inconnu hurla à nouveau de la fermer et Rosaline hoqueta de surprise.

« M... Mais je n'ai rien dis... »

Son pied défonça les lattes de bois qui recouvrait le palier de l'entrée et la scène fut tellement violente que les épaules de Rosa se recroquevillèrent sous la détonation assourdissante. Comment pouvait-il faire autant de bruit à lui tout seul ?

« Ok, ok c'est bon... T'énerve pas pour ça, c'était juste de la prévention hein, c'est pas moi qui donne les sanctions aux expé de toute façon... Mais si tu continues comme ça, ça sera plus mon visage radieux que tu auras dans les pattes, ça sera celui d'une truie en cavale répondant au doux nom de Kakarlett. T'es pas le seul expé capable de tout exploser sur ton passage hein. »

O'hara Scarlett, il suffisait parfois de prononcer son nom pour faire régner l'ordre et le calme. Cette fille, non, pas cette fille, ce monstre était pire qu'un ouragan. Il suffisait qu'elle perde ses boucles d'oreilles pour que le monde autour d'elle devienne une boucherie.

« Enfin si tu le prends sur ce ton hein c'est bon j'te laisse tranquille... »

Hein ? Fuir ? Nan du tout ! N'importe quoi ! Non elle n'était pas déjà 5 mètres plus loin et non elle n'avait pas accéléré le pas pour s'éloigner plus vite... Mais un détail la titilla et l'obligea à rebrousser chemin.

« Au fait, pour l'histoire des tracts on passe l'éponge ? Hein ? » Elle décora sa phrase d'un de ses sourires qu'elle fait si bien avant de poursuivre. « Si je te laisse tranquille tu gardes le silence ? »

Tout en parlant elle avait remit sa capuche et relevé son écharpe. Son identité devait rester secrète à tout prix, c'était une question de vie ou de mort.

 

 

 


Lysander t'es un génie *w*



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-yonagi.forumactif.com/t137-meh-pohtes http://pensionnat-yonagi.forumactif.com/t465-rsal-nlso
Sarevok Eirswatsein
☼ Philosophe du Chaos! ☼
☼  Philosophe du Chaos! ☼
avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 26
Localisation : En pleine réflexion Oo

Feuille de personnage
Âge: 16 ans
Amis/Ennemis/Amour:
Double compte: Aucun...

MessageSujet: Re: Confusion dans la Raison!   Jeu 11 Avr - 19:11

[HRP: désolé-_-' mais comme sa ma l'air d'une fin j'ai vraiment eu du mal trouver quoi mettre T.T ]

« M... Mais je n'ai rien dis... »

Cette phrase, c'était la fille! Qu'est-ce qu'il lui faisait pensé que Sarevok s'adresser à elle. Il releva la tête histoire d'observer son interlocutrice. Elle avait les épaules recroquevillait comme pour se défendre de quelque chose! Pourtant il n'y avait rien ici de dangeraux et Sarevok était occupé à fracasser Yuss. Il ne comprenait pas trop.

« Ok, ok c'est bon... T'énerve pas pour ça, c'était juste de la prévention hein, c'est pas moi qui donne les sanctions aux expé de toute façon... Mais si tu continues comme ça, ça sera plus mon visage radieux que tu auras dans les pattes, ça sera celui d'une truie en cavale répondant au doux nom de Kakarlett. T'es pas le seul expé capable de tout exploser sur ton passage hein. »

Il se redressa complètement, il commença pour faire une pas vers elle mais son pied rester coincé dans le sol. Il n'arrivait pas à le sortir de là où il se trouvait. Il avait beau tiré rien ne venait. C'était tout de même agaçant. Ce matin beaucoup de choses le contrarié. Déjà il n'avait pas trouver comment s'organiser pour la journée, c'est que de faire souffrir et de terrorisé les pensionnaires n'était pas facile, il se devait de tout préparer, tout planifier pour s'assurer du succès de ses entreprises, tel un aventurier préparant une grande quête.

"Kakarlett?"

C'était quoi encore ça? Quelqu'un alors? Qui donc? Surement une élèves que la Genesis avait affublé d'un surnom. Décidément elle était pas très respectueuse des nom et prénoms celle-là.
D'où elle sortait pour se permettre, non de se donnait le droit de modifié, d'écorché, de mal prononcé, les noms et prénoms? Toujours essayant de dégager son pied du sol mais cette fois avec ses deux mains.


« Enfin si tu le prends sur ce ton hein c'est bon j'te laisse tranquille... »

Au même moment il porta son regard sur son ombre qui avait décidé de lui parlé.

* Tu...t'es... coincé, Abrutit!!! * dit Yuss, éclatant de rire.

Sarevok eu un air surpris puis aussi vite qu'il avait donné une impression de surprise son visage afficha un colère immense. Il leva sèchement ses bras vers le plafond, les tirants les plus haut possible, il entrelaça ses doigts entre eux histoire que ses deux main ne forme plus qu'un énorme poing dévastateur tel un boulet de canon. Soudain ses lèvres affichèrent un sourire sadique, ses poings amorcèrent la descente destructrice sur le visage de Yuss.


« Au fait, pour l'histoire des tracts on passe l'éponge ? Hein ? Si je te laisse tranquille tu gardes le silence ? »

Un gros craquement retenti dans le couloir, enfin Sarevok avait abattu son coup dévastateur sur le visage de son ombre, Yuss. Un regard empli de satisfaction. Le coup violant avait atterrit sur le sol tel une bombe largué d'un avion lors d'un bombardement, ses poings avait presque reproduit le sifflement des bombes. Il éclata alors de rire, un rire malsain, résonant de folie. Il se calma, observa Yuss afin de voir si il réagissait... Non i faisait silence, il était hors service pour un temps.

" JE T'AI EU YUSS, QUI ES L'ABRUTIT DE NOUS DEUX DÉSORMAIS ? "

Il tilta alors sur la dernière phrase qui lui avait lancé Rosaline au moment même où il effectuait sa vengeance divine sur Yuss, dans un élan de joie indescriptible. Il tourna la tête vers elle, serein et heureux.

" On fait comme ça alors! Mais sache que j'ai retenue ton nom et ton prénom. Et je ne l'écorcherais pas comme tu as écorcher le mien! "

Il forçait sur ses bras comme si c'était une pince s'ouvrant sous la pression exercer par des doigts, lui permettant de sortir ses mains du sol, le trou s'étant agrandi il avait également pu extraire son pied quelque peu engourdit par tant d'immobilisme. Il se mit a faire craquer son cou, puis ses phalanges. Il passa ses mains blanche au ongle noir dans ses cheveux. Et lâcha alors sur un ton plutôt neutre.

"Sans rancune! Heureux d'avoir fait ta connaissance! Bon du coup je dois me trouver un autre petit-déjeuner vus que tu viens de disparaître du menu... T'aurais pas une idée pour moi à tout hasard?"

Il affichait un sourire scincère. Il parlait comme si tout été normal, pour lui en tout cas tout était d'une banal normalité. Son ventre produisait alors un bruit tel un cri poussé par les entrailles d'un ogre pour faire comprendre son état de famine. Il devait vraiment mangé et ne comptant plus cuisinait celle qui l'avait importuné, il lui fallait réellement trouvé autre chose à manger pour le matin. Hors là il n'était pas en état de réfléchir. Trop faim, trop heureux d'avoir fait taire Yuss. Il constata bien après coup quelque chose.

"Au fait, tu es mignonne tu sais, je suis bien content que nous ayons trouvé un arrangement... Il aurait était dommage d’abîmer ton jolie visage!" dit-il en riant de bon coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-yonagi.forumactif.com/t487-sarevok-perversion-philosophique#6029 http://pensionnat-yonagi.forumactif.com/t485-sarevok
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Confusion dans la Raison!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Confusion dans la Raison!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Confusion et erreur dans les séries Stargate.
» Confusion / Confusion
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» haiti dans les annees 50

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ~Pension Yonagi~ :: ~Kots~ :: • Kot de la Raison !-
Sauter vers: